Pour le mois d’août 2020, le système de suivi concerne 10 pays (Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Gambie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone, Tchad et Togo). Il a été observé une tendance
généralisée à l’amélioration de la situation de la pandémie dans tous les pays avec la poursuite de l’assouplissement des mesures de restriction et un ralentissement de la progression de la pandémie notamment en termes de nouvelles contaminations.

La situation pastorale s’est nettement améliorée avec une bonne disponibilité de biomasse et un accès plus facile aux pâturages et aux points d’eau de surface pour l’abreuvement des troupeaux
dans les pays. Cependant, la transhumance transfrontalière reste toujours difficile dans la région, en raison de la fermeture des frontières à cause de la pandémie limitant fortement la mobilité du
cheptel transhumant, à cela s’ajoutent les contraintes structurelles liées à la campagne agricole avec l’occupation des espaces cultivables par les cultures et celles liées à la crise sécuritaire.
Les efforts de lutte contre le Criquet pèlerin en Afrique de l’Est ont permis une maîtrise progressive des infestations dans la corne de l’Afrique ce qui a permis, pour l’instant, d’épargner les pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest.


Télécharger la note 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
20 − 8 =