Les régions d’Afrique de l’Ouest et Centrale connaissent une situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle critique. Plus de 25 millions de personnes – dont près de 5 millions d’enfants – sont susceptibles de basculer en crise alimentaire et nutritionnelle en 2021. Près de 60 millions de personnes sont actuellement sous pression1.

Les incidents sécuritaires, les événements climatiques extrêmes associés à l’épuisement des sols et ressources naturelles, les chocs économiques ainsi que les conséquences des mesures sanitaires visant à contrôler la propagation de la covid-19 augmentent de façon significative la pression sur les ressources et les moyens de subsistance. Pour faire face à ces défis, les ONG, Save the Children, Action Contre la Faim (ACF) et Oxfam ont créé un consortium « Appui aux systèmes de prévention des crises alimentaires » visant à transférer leurs expertises en la matière auprès des Systèmes d’Alertes Précoces nationaux et au niveau régional ainsi qu’à la société civile (OSC).

Cette initiative de près de 6.5 millions USD est appuyée par les bailleurs de l’Union européenne et USAID-BHA jusque début 2023.

Voir document PDF

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 × 6 =