En Afrique de l’Ouest, la pandémie a révélé les faiblesses de la chaîne d’approvisionnement, mais aussi et surtout, les difficultés à limiter les pertes et gaspillages alimentaires. Entre défaillances logistiques, manque de technologie et dépendance aux exportations, la crise liée au coronavirus est venue aggraver une situation déjà préoccupante.

Analyse de Victoria Bancal, chercheuse spécialiste de l’efficience des systèmes alimentaires et Françoise Kouamé, enseignant-chercheur en technologie alimentaire.

Lire l’article : ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
5 − 1 =