La République de Guinée a désormais un abattoir moderne de volaille. L’inauguration de ce complexe industriel a eu lieu le mercredi 15 mai 2019, à Coyah. C’est le Premier ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, entouré du ministre d’Etat, ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Kamara et de celui de l’Élevage et des productions animales, Roger Patrick Millimono, qui a officié la cérémonie de coupe du ruban inaugural.

Ledit abattoir, Lella Sarl, situé dans le district de Bangouya, commune rurale de Kouria, à 22 km du chef-lieu de la préfecture de Coyah, est l’œuvre de la jeune entrepreneure Madina Dansoko, qui prévoit une production journalière de 3000 poulets.

Il est bâti sur une superficie de 200 mètres carrés. Et, comprend une usine moderne et une chambre d’abattage, entre autres. Le tout pour un coût de réalisation de 3 milliards GNF, avec environ 90% de femmes sur les 30 employés directs, issus essentiellement de la jeunesse.

Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune rurale de Kouria, Elhadj Mamadouba Bangoura, s’est réjoui du choix porté sur sa sphère administrative pour abriter cette unité.

De son côté, la fondatrice de l’abattoir, Mme Madina Dansoko a motivé l’initiation de ce projet par sa volonté à fournir à ses compatriotes, de la meilleure qualité de poulets de chair et de charcuterie sur le marché guinéen. D’où cette réalisation conciliant à la fois la réponse aux exigences et normes internationales de conservation et de consommation de poulets de chair, la participation au développement du pays à travers entrepreneuriat.

Par cette unité moderne, le ministre de l’élevage et des Productions animales, Roger Patrick Millimono a déclaré être en mesure, sans risque de se tromper, que la vision de modernisation de l’élevage guinéen prônée par le chef de l’Etat est en train de devenir une réalité.

Ébloui par la qualité de l’infrastructure mais aussi par la démarche de celle qui l’a réalisée, le ministre d’Etat, ministre conseiller personnel du chef de l’Etat, et par ailleurs ministre de l’Industrie et des PME a placé ce qui suit:

« Avec ce que nous voyons, nous savons qu’aujourd’hui, qu’à notre sein, la jeunesse a compris que si elle se prend en charge, le rêve devient possible. C’est pourquoi le chef de l’État qui a fait de la jeunesse et de l’autonomisation des femmes, une priorité de sa politique, a aujourd’hui raison de voir Madina Dansoko, être cheffe de file de cette génération audacieuse, ambitieuse, moins dans la politique, que dans l’entrepreneuriat », a soutenu Tibou Kamara tout en ajoutant que l’Etat ne peut pas tout apporter.

« Nous sommes donc très heureux que cette vision du Chef de l’État et de son premier ministre, soit aujourd’hui, une inspiration pour la jeunesse de Guinée », s’est-il félicité.

Évaluant la place qu’occupe ce secteur dans la vie d’une nation tant par ses vertus nutritionnelles que par sa part contributive dans la promotion du PIB national, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a réitéré l’engagement du gouvernement qu’il conduit à accompagner les promoteurs de l’abattoir Lella Sarl.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
9 + 27 =